Me faire petite

Me faire petite« 1m80 ?  » – s’étonne mon interlocuteur. Eh oui, je fais chacun de ces cm. Avec la petite particularité que j’ai passé ma vie à les tasser, en inclinant la hanche, en baissant la tête ou en voûtant le dos afin de me mettre au niveau de mes concitoyens plus petits.

Je me fais petite physiquement, mais aussi métaphoriquement : « Je n’ai pas fait d’études », « suis blonde », « je n’ai pas de répartie » ou encore « je n’y comprends rien » sont des affirmations que je me suis entendue dire toute ma vie.

Nelson Mandela disait si justement : notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur. Notre peur la plus profonde est que nous soyons puissants au-delà de toute limite. C’est notre propre lumière et non pas notre obscurité qui nous effraie le plus. Nous nous posons la question : “qui suis-je, moi, pour être brillant, radieux, talentueux et merveilleux ?”

Pour mes 50 ans, je me suis offert une nième paire de chaussures à talons, car une fille à talons a toujours fière allure. Je me suis également offert un Master, car il n’est jamais trop tard pour apprendre, mais je me suis avant tout offert le droit de dire que je suis maligne, que j’ai de l’enthousiasme à revendre, que je suis bourrée de bon sens et surtout que j’ai un don pour inspirer les autres !

Gonflé de ma part ? – peut-être. Mais quel fabuleux tremplin, au lieu de partir du constat que je suis nulle !

Et vous ? Quelle est la lumière que vous avez envie de faire briller pour changer le monde en 2018 ?



Et pour finir l’année 2017 avec le sourire

bulle neige pixabayUn homme marche dans la rue, il est heureux, il sourit aux gens qu’il croise.
Vient à passer un autre monsieur, très sérieux.

Le premier lui sourit, l’autre prend la mouche :
« Mais je n’en veux pas de votre sourire ! »

Et l’autre de répondre :
« Eh bien alors, rendez-le moi ! »

Merci de m’avoir accompagnée, de m’avoir souri et d’avoir partagé vos histoires en 2017.

Vous me rendez au centuple ce que je distribue en bulles tout au long de l’année.

Je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année et un début 2018 … souriant !



Et si c’était ça le luxe ?

olive-oil-1412361_640Devant moi une belle assiette avec quelques olives, du fromage et une tomate juteuse, le tout acheté chez des petits producteurs sur un marché en Italie. Le soleil est au rendez-vous. La location jouit d’une vue imprenable sur le lac, je soupire de bonheur.

Pour moi, c’est ça le luxe ; Un appartement propre et fonctionnel, une matière première comme une tomate qui a poussé sans chimie au soleil, une huile d’olive locale qui ravit les papilles.

Et si le luxe, c’était la simplicité ? Savoir jouir au quotidien de bonnes choses simples ? Au lieu d’avoir une armoire remplie de vêtements que vous ne portez jamais, pourquoi ne pas conserver uniquement ceux qui vous rendent heureux ? Prendre soin de dresser une assiette avec des produits qui vous mettent l’eau à la bouche ? Vous installer dans un endroit dont la vue vous enchante ?

Le luxe n’est pas forcément synonyme de palaces et de grandes marques, il réside dans votre propre capacité à profiter des choses qui vous inspirent.

Quelle chose simple est votre luxe à vous ?



La pierre

 Pierre Pixabay« Le distrait trébuche à cause d’elle.
Le violent l’utilise comme projectile.
L’entrepreneur construit grâce à elle.
Le paysan fatigué se repose sur elle.
Pour les enfants, c’est un jouet.
David a tué Goliath avec,
Et Michel-Ange en a fait des sculptures.

Dans tous  les cas,
La différence ne se trouve pas dans la pierre
Mais chez l’homme.
Il n’y a pas de pierre sur votre chemin
qui n’ait rien à vous offrir. »

Et vous ? Que faites-vous des pierres qui jonchent votre chemin de vie ?



Cela te rend heureux ?

closetAnja et moi sommes tombées sous le charme du même livre : « Magic Cleaning » de Marie Kondo, une Japonaise spécialisée dans le rangement et le désencombrement des appartements exigus japonais.

Elle vous recommande parmi tant d’astuces de prendre chacun de vos vêtements dans les mains, de le sentir et de vous demander sincèrement s’il vous rend “heureux » !

Comme Anja, je trouvais cette approche tout sauf pragmatique. Or, avez-vous déjà acheté un objet sur un coup de tête ? – C’est très probablement parce que cet objet vous rendait heureux au moment du passage à la caisse. Et si cela marche pour l’achat, cela marche aussi au moment de désencombrer votre vie !

Anja en a fait une philosophie de vie avec un blog à l’appui. Elle s’évertue à ne garder dans sa vie que ce qui la rend heureuse. Le reste est écarté. « Même mon ex-mari”  – ajoute-t-elle en rigolant.

Sans être aussi drastique, quelles sont les choses qui ne vous rendent plus heureux et que vous traînez comme des boulets ?


Page 4 of 68« First...23456...102030...Last »

Qui suis-je ?

Je suis une philosophe du quotidien.
J'encapsule les petits événements de la vie dans des bulles de bonheur pour vous inspirer avec humour et bonne humeur.

Bullement vôtre,
Gundula

S’Abonner aux bulles de bonheur

Rechercher

Les bulles pétillent ailleurs

Lecture

La vente La negociation L'influence

Archives