Bulles bannière 10 ans


Quel talent !

Admirative des talents des musiciens, ingénieurs, scientifiques, cuisiniers, thérapeutes, écrivains, philosophes et d’autres encore, j’ai tendance à me sentir bien ordinaire, voire démunie.

Moi aussi, j’aurais voulu être LA spécialiste de quelque chose, LA référence en matière de.

Grâce à Henry Van Dyke j’ai remis les choses en perspective : « Fais usage de tes talents. La forêt serait bien silencieuse si seuls les oiseaux qui chantent le mieux chantaient. »

Me voilà une des voix qui peuplent la forêt. Et pour garder la métaphore : j’ai bien trouvé mon arbre et ma branche de laquelle je chante. Cela ne plait pas à tout le monde ? Ben, c’est comme pour la discographie. Nous n’écoutons (heureusement) pas tous la même musique, le même artiste.

Je retiens par ailleurs le 4ème accord toltèque : « Faites toujours de votre mieux ». Autrement dit, chantez aussi bien que vos cordes vocales et votre talent vous le permettent !

Et vous ? Y a-t-il encore un endroit où vous pourriez donner un peu plus pour pousser votre talent ?



Je sais

Je sais comment élever les enfants (surtout ceux des autres).
Je sais mieux que tout politicien ce qu’il faut faire en cas de crise.
Et je sais exactement ce qu’il faut faire en cas de confinement.

Ça c’est du savoir. C’est clair dans ma tête. En revanche, ce n’est pas de la connaissance.

Réellement, je n’y connais pas grande chose en éducation d’enfant, n’en ayant élevé que deux exemplaires (plutôt bien réussis, à mon humble avis).
En politique je n’y connais strictement rien, n’en ayant jamais fait.
Et alors en confinement : j’avais une imagination débordante, mais je n’avais aucune connaissance jusque récemment !

Voici ce que Morpheus disait à Neo dans le film Matrix :
« Il y a une différence entre connaître le chemin et arpenter le chemin ».

Et vous ? Quels chemins êtes-vous en train d’arpenter pendant ce confinement ?



Ce que je pense

A travers votre odorat, vue, goût, toucher, ouïe et 6ème sens votre cerveau traite plus de 400 millions d’éléments d’information chaque seconde. Dont seulement 2 000 consciemment.

Ce qui veut dire 99,9999% des informations ne vous parviennent même pas. (La Réponse – Allan Pease – Pocket)

Mais qui fait le tri ? – Le SAR de notre cerveau : Système d’Activation Réticulaire ! Ce SAR est éduqué dès votre plus jeune âge par ce que vous entendez et répétez. « Il est important de bien gagner ta vie ! » Alors le SAR va filtrer toutes les informations comment bien gagner de l’argent.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la loi de l’attraction marche. Je me concentre sur une place libre et mon cerveau ne scannera plus que les places vacantes et ignorera toutes les places prises.

Une de mes clientes devait me raconter chaque vendredi trois choses dont elle était capable dont elle se croyait incapable jusqu’alors. Son SAR a vite compris. Elle est enchantée par ses propres capacités.

Et vous ? Qu’avez-vous envie d’enseigner à votre SAR ?



Se faire plaisir

« Fais-moi plaisir, finis ton assiette ! »
« Fais plaisir à ta grand-mère, appelle-la ! »

Un peu plus tard, en entreprise : ce qui compte, c’est la satisfaction du client ! Et vous là-dedans ? Quand est-ce que vous vous faites plaisir ?

En Avril 2010, je commençais à diffuser mes Bulles de Bonheur et cela fait 10 ans que je vous en envoie une, chaque dimanche. Je le fais parce que cela m’amuse et puis, cela me permet de mieux intégrer les enseignements de la vie.

Je l’ai fait pour moi et pourtant, je reçois de nombreux remerciements de personnes qui ont tiré profit de mes invitations à la réflexion.

Et si se faire plaisir était le meilleur moyen d’aider les autres ?

PS. J’ai bullé avec et pour vous pendant 10 ans. A vous de prendre votre plume virtuelle en 3 questions. C’est par ici.



La censure

Si vous demandez à ma famille et mes amis, ils diront certainement que j’ai toujours fait ce qui me passait par la tête.

J’ai quitté mon village en Allemagne pour m’expatrier aux US. J’ai quitté Disney après 20 ans pour créer ma boîte….

En réalité, vous ne voyez que les projets qui ont passé la censure. Ma censure.

Nous sommes les pires castrateurs de nos idées les plus chères. Un comité de direction dans nos têtes passe son temps à pointer du doigt tout ce qui pourrait ne pas aller !

Imaginez si j’avais lâché les chevaux au lieu de les brider avec mes sempiternelles « tu ne peux pas, c’est gonflé, qui es-tu pour te mettre en avant comme cela ? » et mon favori « que diraient les gens de toi ? »

Mon comité est très virulent et je me suis posée mille questions avant de me lancer.

Après ce confinement, j’ai décidé de ne plus écouter mon comité castrateur.

Et vous ? Envie de lâcher les chevaux ?


Page 2 of 8612345...102030...Last »

Qui suis-je ?

Je suis une philosophe du quotidien.
J'encapsule les petits événements de la vie dans des bulles de bonheur pour vous inspirer avec humour et bonne humeur.

Bullement vôtre,
Gundula

Newsletter

Rechercher

Search

Les bulles pétillent ailleurs

Archives