unnamed


Sauveur

Nombreux sont les “sauveurs”. Aider l’autre, vouloir le sortir de sa misère, sa tristesse ou sa maladie, à force de volonté de bons conseils. Nous aimons aider et faire du bien autour de nous.

Nous demandons-nous si les personnes que nous voulons sauver ont envie de l’être ?

Souvent, nous fourbissons nos armes pour voler au secours de personnes qui ne nous ont rien demandé.

Est-ce pour faire du bien à l’autre ou à nous-même ? Notre impression d’avoir été utile n’est-elle pas une illusion ?

Notre rôle de “sauveur” ne serait-il pas de tenter de donner envie à l’autre de se sauver lui-même … éventuellement en nous demandant notre aide ?

Et vous ? Apportez-vous VOS solutions ou bien êtes-vous à l’écoute des demandes ?

PS. Cette bulle vibre aussi sur les ondes de YouTube. C’est par ici.



Rêver GRAND

Nombreuses sont les méthodes de développement personnel qui nous invitent à rêver grand, d’imaginer le succès total, de le palper et de le renifler pour sentir à quoi il ressemble, de quoi il est fait.

En revanche, notre éducation si “bienveillante” cherche à nous rendre raisonnable.

Et si nous nous révoltions contre le “ raisonnable” pour nous mettre à rêver ? Pas rêvasser à « si j’étais riche » ou « si j’étais différent” Non ! Rêver un rêve grand et beau et que nous créons avec des images, des mots et des formes…

Nos cerveaux auront le temps d’apprivoiser nos idées pour s’y habituer. Et comme ils sont malins – nos cerveaux – ils trouveront tous les moyens pour les réaliser.

Pourquoi alors se fixer un objectif raisonnable, quand nous pouvons rêver GRAND ? Si nous y mettons toute notre intention, tout notre enthousiasme et notre énergie pour le dessiner, alors nous pouvons y arriver.

Envie de voir plus grand cette année ?

PS. Cette bulle vibre aussi sur les ondes de YouTube. C’est par ici.



Les enfants

Nos enfants sont nos professeurs. Ils nous enseignent jour après jour ce que veut dire être complètement immergé dans une tâche sans se soucier du monde autour. Être présent au jeu à 100%.

Ils nous montrent nos limites, ils vont jusqu’au bout de leurs idées et vérifient si nous aussi, nous allons jusqu’au bout de nos convictions.

Ils sont un formidable miroir qui nous met devant nos incohérences, ce qui a le don de nous faire sortir de nos gonds.

Nos enfants nous enseignent l’amour inconditionnel. Et ne parlons même pas du pardon. Même après les avoir grondés ils sont pardon et peuvent nous montrer simplement à travers un câlin que nous sommes pardonnés de nous être emportés et que leur amour est bel et bien toujours là.

Toute personne en contact avec un enfant confirmera que ce dernier l’a touché à un endroit crucial, l’a fait avancer ou lui a fait prendre conscience d’une chose indispensable.

La sagesse de l’enfant n’est pas dans la connaissance mais dans l’être.

Alors, si nous retournions nous connecter à notre enfant intérieur pour écouter son conseil ?

PS. Cette bulle vibre aussi sur les ondes de YouTube. C’est par ici.



Unique

Les noms de nos métiers ont beaucoup changé. Nos grands-parents étaient comptables, mécaniciens, agriculteurs. Cela tenait en un seul mot. Récemment, les hommes de ménage sont devenus des agents de surface et les caissières, des hôtesses d’accueil.

Sont arrivés les CEO et CFO normés à l’américaine, puis en catimini, le « Chief Happiness Officer » aujourd’hui rentré dans les mœurs.

J’ai hésité avant de mettre le mot coach sur ma carte de visite car je ne suis pas seulement coach et de plus, je ne suis pas un coach comme les autres. Je suis beaucoup plus que cela et surtout …. je suis unique en mon genre, comme tous mes confrères et consœurs.

Le mot sur la carte de visite ne dit pas tout, loin s’en faut.
Savez-vous ce qu’il veut dire pour vous ?

Envie de revendiquer votre unicité ?

PS. Cette bulle vibre aussi sur les ondes de YouTube. C’est par ici.



Je ne sais pas

Nous ne savons que peu de choses de façon absolue, scientifique. Le Professeur Stephen Hawking, pourtant récompensé pour ses découvertes, s’est acharné à prouver que sa découverte était fausse.

En affirmant que 1 plus 1 fait 2, nous n’avons que partiellement raison. Car 1 plus 1 peut faire 3 mille milliards…. quand il s’agit d’un spermatozoïde et d’un ovule.

En ayant des certitudes, nous excluons toutes les possibles qui sont en dehors de notre champ de vision et d’autres champs des possibles.

Les « clubs de débats » s’en servent. Deux personnes exposent un sujet avec chacune un point de vue bien arrêté. Ensuite, elles doivent échanger leur place et leurs arguments. Les résultats de ces débats sont toujours créatifs, voire époustouflants.

Et si nous mettions nos certitudes en question pour laisser la place à la créativité et à des solutions insoupçonnées ?

PS. Cette bulle vibre aussi sur les ondes de YouTube. C’est par ici.


Page 2 of 9612345...102030...Last »

Qui suis-je ?

Je suis une philosophe du quotidien.
J'encapsule les petits événements de la vie dans des bulles de bonheur pour vous inspirer avec humour et bonne humeur.

Bullement vôtre,
Gundula

Newsletter

Rechercher

Search

Les bulles pétillent ailleurs

Archives