unnamed


Faire, avoir & être

« Tu fais quoi dans la vie ? » est une question politiquement correcte et acceptable en toutes circonstances.

Dès que nous remplaçons « faire » et « avoir » par « être » nous changeons de galaxie. Nous ne jouons plus dans la même cour. Nous nous connectons à un autre niveau. Enfin… si notre interlocuteur accepte.

A la question « Tu es qui ? » la plupart répondent : « je suis médecin, formatrice, ingénieur, coiffeur ou chercheuse ». Tant de choses qu’ils FONT, mais pas ce qu’ils SONT.

Et pourtant, nous sommes des Êtres Humains, pas des Avoir Humains ou des Faire Humains.

Le verbe « être » est le plus puissant quand il est seul. Comme son ami « aimer ». « Je t’aime » est d’une puissance qui s’auto-suffit. Il ne peut être qu’amoindri quand nous lui ajoutons quelque chose comme « beaucoup ».

« Etre » sans justification aucune est doté de cette même puissance, car tous les emballages sont retirés. Ne reste plus que l’essence.

Et vous ? Qui êtes-vous ?

PS. Retrouvez les bulles en vidéo ici sur ma chaîne YouTube !



Montrer mon visage

Nous nous cachons derrière nos masques très opaques. Je ne parle pas du masque anti-Covid mais de celui de l’époux prévenant, du manager omni-présent, de la maman aimante, de la fille docile.

Ce masque nous protège des autres mais il fait disparaître qui nous sommes vraiment.

Une « façade » ou un « abri ». Et nous sommes à l’abri derrière nos façades. Mais nos façades sont-elles aimables ?

Et si 2021 était l’année de la transparence ?

L’année où les masquent tombent et nous nous connectons à un autre niveau ? Là où nous sommes aimables et savons aimer ?

PS. Retrouvez les bulles en vidéo ici sur ma chaîne YouTube !



Le repassage

Rares sont ceux qui s’exclament : youppie, du repassage !
Cette tâche est considérée comme une corvée qu’on peut – à la rigueur – agrémenter avec une série télévisée.

Un drap froissé qui sort du sèche-linge ne donne pas envie de se coucher dedans.

Notre cerveau fait du repassage et du rangement chaque nuit. Il repasse – c’est le cas de le dire – plie et range toutes nos expériences de la journée dans notre disque dure interne.

Pour une relation « froissée » qui nous encombre ou dérange, nous avons deux options : la repasser ou bien l’écarter avec le reste qui s’empile … et que nous continuons à voir du coin de l’œil.

La question qui se pose : avons-nous toujours l’espoir enfantin que notre linge froissé disparaîtra comme par enchantement ou avons-nous le courage de nous y atteler ?

PS. Retrouvez les bulles en vidéo ici sur ma chaîne YouTube !



Être qualifié

Ce n’est pas le titre inscrit sur notre porte qui fait de nous ce que nous sommes mais la personne qui frappe à notre porte.

Ce sont nos clients qui font de nos mètres carrés une boutique. Sans client, ce même espace ne serait qu’un débarras.

Certains nous reconnaissent des talents mais nous avons du mal à les croire. Nous les attribuons au hasard ou à la gentillesse de nos interlocuteurs.

Ils nous parlent de manières d’être qui nous semblent tellement normales que nous avons du mal à les voir comme des talents.

Ainsi sont les poissons qui ne voient pas qu’ils sont dans l’eau.

Et si nous reconnaissions la capacité des autres à détecter ce qu’il y a de plus beau en nous ? La capacité de qualifier nos qualités ? Envie d’être qualifié ?

PS. Retrouvez les bulles en vidéo ici sur ma chaîne YouTube !



Action !

« Qu’est-ce qu’on fait » est probablement la question la plus souvent posée . Nous sommes toujours en mouvement et dans l’action.

Le temps des « rien » n’existe plus dans nos agendas surchargés. Les moments pour regarder par la fenêtre, pour rêvasser, ou encore pour étreindre nos enfants…même quand l’école commence bientôt.

Nous restons bloqués à la première lettre de l’alphabet : A comme action ! Suivi de B comme boulot, C comme courses, D comme dodo, E comme éducation… 25 lettres avant d’arriver finalement au Z comme zen.

Notre voyage intérieur nous fait dérouler notre propre abécédaire. Certains sont arrivés au M comme Méditation ou encore P comme pardon.

Paolo Coelho disait : dans la vie, tout est signe ! Envie de R, de regarder autour de vous pour les apercevoir !

PS. Retrouvez les bulles en vidéo ici sur ma chaîne YouTube !


Page 1 of 9212345...102030...Last »

Qui suis-je ?

Je suis une philosophe du quotidien.
J'encapsule les petits événements de la vie dans des bulles de bonheur pour vous inspirer avec humour et bonne humeur.

Bullement vôtre,
Gundula

Newsletter

Rechercher

Search

Les bulles pétillent ailleurs

Archives