unnamed


Différent et fier de l’être

Didier Arnoult est spécialiste en marketing hôtelier. Dans sa newsletter il pose une question intéressante : « Aimons-nous aller dans des endroits qui ressemblent à ce que nous avons déjà vu ailleurs ? »

Avons-nous envie de vivre la même expérience hôtelière à Stuttgart, à Prague et à Istanbul ? De voir les mêmes enseignes dans tous les centres commerciaux ?

Ce qui est vrai pour un hôtel et un centre commercial l’est aussi pour les entrepreneurs et chercheurs d’emploi.

Vous avez un trou dans votre CV suite à 2 années passées à Bali ? Ce n’est pas un problème, c’est une différence. A vous de la mettre en valeur en racontant votre histoire : 2 années d’immersion complète dans une autre culture qui m’ont permis d’effacer des préjugés, d’apprendre une langue et d’améliorer ma capacité d’adaptation.

Et vous ? Quelle est votre différence et comment pouvez-vous la célébrer ?



Tout et son contraire

Un jeune moine demande à son évêque : « Puis-je fumer quand je prie ? » L’évêque le fustige: « absolument pas ! »

Plus tard le moine en voit un autre bien plus âgé en train de fumer pendant la prière et l’interpelle : « Tu ne dois pas fumer pendant que tu pries. L’évêque vient de me le dire ! »

Le vieux moine lève la tête, sourit et répond « C’est marrant, quand je lui ai demandé si je pouvais prier pendant que je fumais, il m’avait confirmé que je pouvais prier quand bon me semblait ! »

« Est-ce que je peux écouter de la musique en travaillant ? » n’est pas la même chose que « Est-ce que je peux travailler en écoutant la musique ? » Le résultat est le même mais le point de vue a changé.

Et vous ? Si vous regardiez vos interdits par l’autre bout de la lorgnette ?



La maison aux fenêtres dorées

Un enfant admire les fenêtres dorées d’une maison sur la colline d’en face. Elles scintillent et semblent animées. Il est attiré par la magie que dégage cette vue et implore son père d’aller découvrir le secret de cette maison.

Un beau matin, le père prend son enfant par la main et ils traversent la vallée. Arrivés devant la maison magique, les fenêtres sont banales. L’enfant est déçu. « J’avais tellement envie de venir ! Cela avait l’air tellement spécial ici ! » Le père le prend par les épaules et le regarde droit dans les yeux :

« Mon enfant, cette maison, comme beaucoup de choses, nous parait très attrayante, vue de loin. Si tu regardes de plus près, tu verras que l’extraordinaire existe déjà chez toi ! – Regarde ! » et il le fait se tourner vers leur propre maison de l’autre côté de la vallée.

L’enfant y voit des fenêtres dorées.

Et vous ? Auriez-vous envie d’aller expérimenter l’extraordinaire pour vous rendre compte que vous vivez déjà des moments magiques ?



Et si tu savais ?

“Je ne sais pas !” – “Ok. Je comprends – et que ferais-tu alors si tu savais ?”

Voici comment Tony Robbins incite son public à se dépasser.

C’est une question que je pose régulièrement à mes propres clients. Et la magie opère : “ eh ben, si je savais comment m’y prendre voici ce que je ferais…” – et ils me présentent une solution qui est tout sauf brouillon !

Je vous invite à tester la formule. A chaque fois qu’un de vos collaborateurs, collègues, enfants, ou votre conjoint vous dit « je ne sais pas », invitez-le à se dépasser. Vous n’aurez pas besoin de travailler à sa place et surtout vous le stimulerez.

Ce conseil s’applique à vous-même également. Dès que vous entendez la pensée « je ne sais pas », titillez votre créativité en vous demandant « et si je savais ? »

J’attends de vos nouvelles !


Page 5 of 88« First...34567...102030...Last »

Qui suis-je ?

Je suis une philosophe du quotidien.
J'encapsule les petits événements de la vie dans des bulles de bonheur pour vous inspirer avec humour et bonne humeur.

Bullement vôtre,
Gundula

Newsletter

Rechercher

Search

Les bulles pétillent ailleurs

Archives