Je philosophe, tu philosophes, il philosophe

A la refonte de mon site des bulles de bonheur la rubrique « qui suis-je » a apparu. J’ai osé y écrire que je suis une philosophe du quotidien, sachant que philosophie veut dire « amour de la sagesse ».

Or, un sentiment d’imposture me rongeait, en Allemagne la philosophie n’étant pas une matière enseignée au bac. J’ai lu un nombre important de livres mais n’ai jamais eu de professeur.

Lors d’un dîner on me présente Patrick, philosophe ! J’ose demander des cours à Patrick. Mais l’éloignement et le temps joue contre nous.

Chaque semaine Patrick laisse un commentaire sous mon article du jour. Il tire le fil de mon histoire et ajoute une explication tirée de son expérience en tant que médecin généraliste, psychanalyste et philosophe. Expliquant ainsi les méandres sous-jacents de mes propos.

Je n’aurais pas pu imaginer meilleure façon d’apprendre les grands philosophes. C’est pratico-pratique, format « travaux appliqués ».

Et vous ? Qui s’occupe de votre éducation sous une forme innovante ?



L’arbre magique

La loi de Murphy s’est déchaînée pour Sandrine ce jour-là : une crevaison en allant au bureau, un client mécontent, un collègue odieux, le patron 45 minutes en retard pour la réunion, l’ordinateur qui plante. Sandrine vacille entre colère, exaspération et l’envie de pleurer.

Une collègue propose de la ramener le soir en voiture à la maison et se fait inviter pour boire un verre.

En traversant le jardin, Sandrine s’arrête devant un arbre, pose ses deux mains sur le tronc, s’appuie, prend une grande inspiration. Ensuite seulement, elle ouvre la porte.

A la surprise de sa collègue, la Sandrine maussade est maintenant rayonnante. Elle joue avec ses enfants, embrasse son mari et semble parfaitement gaie et heureuse.

Sandrine explique : « le soir en rentrant, je dépose mes soucis du jour au pied de mon arbre magique. Je lui demande de me les garder pour que je puisse me consacrer pleinement à ma famille.

Le matin je vais pour les reprendre, mais l’arbre a fait disparaître magiquement la plupart de mes soucis pendant la nuit ! »

Et vous ? Où pourriez-vous déposer vos soucis pour qu’ils ne s’insinuent pas dans d’autres aspects de votre vie où ils n’ont aucune raison d’être ?



Deux Souris

Deux souris ont découvert un pot de crème dans une ferme. Elles sautent dedans pour se remplir leurs petits ventres affamés. Repues, elles se rendent compte que sortir est impossible. Les parois sont lisses et de surcroit elles n’ont pas pied.

La pessimiste nage et lance au bout d’un long moment : « Cela ne sert à rien. Je n’en peux plus. J’abandonne. » Et coule.

L’optimiste n’est pas prête à déclarer forfait. Elle nage malgré sa fatigue et croit en sa bonne fortune… qui effectivement commence à se glisser sous son popotin : Elle est fermement assise sur une motte de beurre !

Et vous ? Déclarez-vous forfait ou allez-vous jusqu’au bout de votre ambition ?



Le bambou et la fougère

Une jeune femme va voir une vieille sage et lui demande de lui apprendre à supporter la tristesse, la solitude et son manque de détermination.

La vieille sage pointe alors vers une magnifique forêt de bambous. « Quand je suis arrivée ici, il n’y avait rien que de la terre aride. N’ayant que des graines de bambou et des graines de fougères, je les ai semés et arrosés soigneusement.

La fougère a rapidement pointé son nez. Mais aucun bambou. La deuxième année la fougère est revenue en force, mais aucun bambou. Et ainsi de suite jusqu’à la 5e année où – à ma grande surprise – des pousses de bambou ont surgi dans les fougères !

Regarde cette forêt ! – pendant toutes ces années le bambou a fortifié ses racines avant de pouvoir pousser vers le haut ! – peut-être n’es-tu pas perdue, mais es-tu simplement en train de fortifier tes racines ? »

Et vous qu’êtes-vous en train de fortifier avant de pouvoir aller plus loin ?



L’univers a un plan

Lors de la réunion annuelle pour le bilan de ma société, mon expert-comptable me raconte avoir tout juste terminé un RDV téléphonique avec une autre chef d’entreprise.

Cette indépendante, ayant accouché il y a peu de temps, avait déclaré à tout le monde qu’elle reprendrait ses activités professionnelles au bout d’un mois, son bébé ayant une excellente nounou.

Le jour de la reprise elle est tombée dans les escaliers et a été plâtrée. Temps d’immobilisation ? – Le nombre de semaines exactes du congé maternité légal !

Quand l’univers a un plan pour vous il trouvera toutes les manières de vous le faire respecter.

Et vous ? Quel signe de l’univers n’avez-vous pas écouté ?


Page 1 of 7812345...102030...Last »

Qui suis-je ?

Je suis une philosophe du quotidien.
J'encapsule les petits événements de la vie dans des bulles de bonheur pour vous inspirer avec humour et bonne humeur.

Bullement vôtre,
Gundula

Rechercher

Les bulles pétillent ailleurs

Lecture

La vente La negociation L'influence

Archives