La marche socratique

En manque d’exercice je suis tentée d’annuler mon cours d’italien. Au lieu de cela, je propose à ma prof de faire cours en marchant ! Nous voilà parties sur 5 km de marche et de bavardage en italien. A mon retour, mon époux me demande si j’ai fait une marche socratique.

Je découvre sur Internet que déjà dans l’Antiquité, maîtres et disciples marchaient beaucoup. Socrate enseignait et questionnait au cours de ses promenades au marché et nombre de dialogues de Platon démarraient lors d’une rencontre fortuite, dans la rue.

Pour Nietzsche, on ne peut faire confiance qu’aux vérités ou énoncés qui nous viennent en marchant. Selon lui, la marche crée et favorise une disponibilité à certaines pensées et les pensées nées en marchant sont plus authentiques !

Vous me voyez venir ! Avec qui pourriez-vous déambuler pour donner raison à ces philosophes ?



Ça marche !

La méthode GTD vous rend plus productif.
Les reunions de votre réseau d’entrepreneurs vous aident à développer vos affaires.
La méditation, le yoga, le reiki vous apportent bien-être et détente.

Tout cela marche parce que vous pratiquez de façon régulière. Vous répétez les mêmes gestes et pratiques, encore et encore.

C’est en forgeant qu’on devient forgeron !

Arrêtez le yoga et vous perdrez en souplesse. Arrêtez de faire connaître votre entreprise et les commandes baissent. C’est mécanique.

Quelle pratique vous permettrait d’atteindre vos objectifs à coup sûr ?



Crotte alors !

Nageant dans une Méditerranée à température parfaite je vois arriver un îlot de flotteurs marrons vers moi. Je pense immédiatement aux hôteliers peu scrupuleux qui auraient déversé leurs égouts dans la mer. Je sors de l’eau et partage mon observation – et ma crainte – avec mes voisins de transat.

Ils rigolent et m’expliquent que ce qui surnage sont des …. pierres ! – Le Stromboli ayant abondamment expulsé de la lave, cette dernière s’était déposée en petites pierres aérées à poids plume sur la surface de la mer ! J’en ramasse et suis bluffée par cette texture ainsi que par mes propres préjugés.

Sans la connaissance de mes voisins de transat, je serais restée dans mon ignorance. Je repars de ces vacances avec deux apprentissages importants : les pierres nagent. Et dans le doute, il vaut mieux demander.

Et vous ? Restez-vous sur vos premières impressions ou demandez-vous des renseignements ?



Difficile ou inhabituel ?

Lors des événements réseau, mon parcours était très efficace. Coup d’œil sur le badge, bonjour à l’inconnu, présentation réciproque, questions/réponses et puis, la panne : comment mettre fin à cet échange pour aller vers d’autres personnes ?

Gêne de part et d’autre. On prétend avoir un autre rendez-vous ? On rit en déclarant avoir besoin d’un café… ?

Jusqu’au jour où j’ai osé remercier pour l’échange, serrer la main de l’autre chaleureusement en souhaitant avoir le plaisir de le croiser à nouveau.

C’était inhabituel. – Certes ! Était-ce difficile ? Non.
En fait, l’autre était soulagé et reconnaissant que je prenne l’initiative de mettre fin à l’échange.

Et vous ? Que pourriez-vous considérer comme inhabituel plutôt que difficile ?



Oui ou non ?

Voici un exercice proposé lors d’une conférence :

Mettez dans un tableau 7 questions auxquelles vous répondrez chaque jour. Pour plus d’effet, demandez à quelqu’un de vous appeler chaque jour pour vous poser ces 7 questions.

Voici les 7 questions. Vous pouvez les adapter selon vos désirs :

Est-ce que j’ai fait de mon mieux pour :

  • établir des objectifs clairs
  • les atteindre
  • être heureux
  • trouver un sens
  • être un ami
  • construire des relations positives
  • être engagé complètement

Chaque jour vous répondez simplement “oui » ou “non » et vous regardez la tendance qui se dessine à la fin de chaque semaine.


Enorme ? – c’est la raison même de l’appel extérieur ! Votre interrogateur ne juge pas, mais pose toutes ces questions mécaniquement.

Alors ? Savez-vous déjà quel sujet mérite votre attention ?


Page 1 of 8012345...102030...Last »

Qui suis-je ?

Je suis une philosophe du quotidien.
J'encapsule les petits événements de la vie dans des bulles de bonheur pour vous inspirer avec humour et bonne humeur.

Bullement vôtre,
Gundula

Rechercher

Les bulles pétillent ailleurs

Lecture

La vente La negociation L'influence

Archives