Tag: Intuition



Le conte de Roissy-CDG

Le téléphone à l’oreille, je traverse l’aéroport au pas de charge. Un voyageur qui traîne sa valise à roulette m’interpelle « Do you speak English » ?

Je m’arrête, toujours prête à aider. Il me demande de le dépanner de 20 euros. Il est coincé à l’aéroport et personne pour lui venir en aide. Cela se bouscule dans ma tête, je suis pressée, je me demande pourquoi moi, je ne lui fais pas entière confiance et je finis par lui dire que je n’ai pas de liquide sur moi. En guise de réponse il m’insulte « dites tout de suite que vous ne voulez pas m’aider au lieu de me sortir des excuses » !

Je pars un peu honteuse de n’avoir pas été charitable. Je me dis – après coup évidemment – que j’aurais pu lui demander son histoire, en faire une jolie bulle de bonheur et en échange contribuer à ses 20 euros.

Deux semaines plus tard, j’entends à nouveau une voix « do you speak English » ? – Même monsieur, même valisette à roulettes. Je lui souris et lui réplique « Vous étiez déjà coincé la semaine dernière monsieur ! » Surpris, il tourne les talons. Et j’ai eu mon histoire pour mes bulles de bonheur !

Je n’avais pas cru l’histoire du monsieur à la première rencontre. Et vous ? Faites-vous confiance à votre intuition ?



« Big hugs »

Bear HugCes derniers mois, plusieurs personnes m’ont remerciée d’être dans leur vie. Je n’ai pourtant pas l’impression de faire quelque chose de spécial pour eux. Pour l’un je suis coach, pour l’autre une amie qui écoute, pour une troisième, une conseillère matrimoniale. Et pour tous, je suis un distributeur de « big hugs », ces accolades tellement réconfortantes.

Le point commun à tout ce que je fais ? Ça me plaît. J’aime que quelqu’un se sente réconforté parce que je l’écoute sans le juger. J’adore voir quelqu’un prendre son envol grâce à mon accompagnement. Et j’aime par dessus tout distribuer des big hugs.

Je n’ai pas de mérite, je suis  simplement moi-même. J’ai arrêté de m’inquiéter de ce que les autres pensent, je suis mon instinct. Je prends dans les bras quand j’en ai envie et je dis « je t’aime » quand je le pense.

Quand je suis moi-même, je donne le meilleur de moi-même aux autres.

Et vous ? Quand êtes-vous porté par votre élan de vie et donc le plus efficace ?



Intuition ou Réflexion ?

Nous sommes tous dotés d’intuition. C’est cette petite voix qui nous souffle qu’untel n’est pas une bonne fréquentation, que vous n’aimeriez pas vivre dans cette maison, qu’il vaudrait mieux prendre l’autre route.

 

L’intuition, selon le dictionnaire, « est un mode de connaissance immédiat qui ne fait pas appel à la raison. Une intuition n’est jamais la conclusion d’un raisonnement conscient, mais prend la forme d’un sentiment d’évidence qu’on ne peut pas toujours justifier. »

 

Votre intuition sait au premier coup d’oeil qu’une certaine personne ne vous convient pas. Même si vous n’apprenez qu’après que la personne en question est malhonnête envers son entourage. D’où tenez-vous alors cette connaissance immédiate ? Ce radar, détecteur, cette intuition ?

 

Je ne prétends pas avoir la réponse à cette question. En revanche, une chose est sûre, il faudrait l’écouter, cette petite voix ! Voici une anecdote récente qui illustre mes propos.

 

Nous dînions entre copines et une célibataire parmi nous, nous confia l’œil pétillant qu’elle avait craqué pour un jeune homme ! Nous l’assaillirent de questions avec enthousiasme. Elle nous dit alors qu’elle n’allait pas le rappeler, car il avait 6 ans de moins qu’elle, qu’il n’habitait pas la même région, qu’il n’avait certainement pas l’intention de s’impliquer dans une histoire sérieuse, de fonder une famille, etc.. Et que de toute manière elle n’allait pas répondre à son dernier SMS qui proposait une autre rencontre, car de toute manière ce n’était qu’une formule de politesse qu’il avait soi-disant employé !

 

Nous en étions bouche-bée. Son œil pétillant s’était éteint et elle se tortillait d’inconfort sur sa chaise. Nous lui avons fait part de nos observations. Que nous avions bien vues que son intuition lui disait qu’il était la bonne personne et que c’était son propre raisonnement qui avait pris le dessus par la suite en lui dictant tous les freins qu’elle avait appris tout au long de sa jeune et belle vie bien remplie du haut de ses 35 printemps.

 

Résultat des courses ? Elle a répondu favorablement au SMS et elle s’est trouvée une âme sœur. L’âme que son intuition a identifié sans équivoque, mais que son raisonnement lui aurait refusé.

 

Et vous ? Faites-vous confiance à votre intuition ou plutôt à toutes ces pensées et réflexions qui occupent votre tête ?