unnamed

La perséverance

04 Mai 2013

perséverance

« En essayant continuellement

on finit par réussir

donc plus ça rate


plus on aura de chances que ça marche »

– Les Shadok

 

 

Voilà un paradoxe encourageant que Pascal Denormandie a eu la bonne idée de partager avec moi.

 

 

Échouer à plusieurs reprises nous semble confirmer – un peu plus à chaque essai – que nous ne sommes pas capables. Mais ce que nous ne voyons pas, c’est qu’à chaque essai nous avons appris quelque chose de nouveau.

 

 

Chaque essai est un apprentissage, aussi petit soit-il. Tant que vous essayez, vous ne pouvez pas stagner et encore moins revenir en arrière. C’est comme vouloir oublier comment lire. Vous l’avez appris et  ne pouvez pas le désapprendre.

 

 

Alors, au lieu de vous dire que vous n’avez pas réussi, dites vous que vous avez appris quelque chose de nouveau qui vous a rapproché un peu plus de votre but !

 

 

Rappelez-vous aussi des thèmes déjà vus sur ce blog : « Ne jamais abandonner », car « impossible n’est pas français » !

 

 

Partager

Gundula Welti

Comments

  1. Bernard Says: mai 12, 2013 at 5:51

    Chère Gundula
    Tu as dit persévérance.!!
    Me permets tu d’ajouter quelques commentaires , après tout , c’est fait pour cela!
    Ainsi que tu le suggères, je ne suis pas sans savoir les effets positifs de l’expérience acquise après avoir échoué plusieurs fois.

    Il me semble que le proverbe doit être médité:errare humanum est, perseverare diabolicum!

  2. Brigitte Says: mai 12, 2013 at 5:54

    bonsoir Gundi

    Merci pour ce si beau message d’espoir, c’est tellement vrai (je sens que je vais le diffuser quelques fois supplémentaires).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *