Petites blessures

17 Nov 2018

plush-teddy-bear-1082525_640 lightJ’ai une tendance comme tous les optimistes à trouver beaucoup de choses faciles d’accès. Simple à atteindre. Je risque facilement de prendre la grosse tête ou d’avoir les chevilles qui gonflent.

Un marathon ? – c’est dans la tête. 1000km de randonnée ? – suffit de mettre un pied devant l’autre.

Mais je ne suis pas Wonderwoman. Une épine calcanéenne qui retarde mon projet de marathon, ou encore une tendinite qui me fait faire un tour aux urgences en Espagne. Ces petites blessures sont embêtantes, mais elles me gardent humble par rapport à mes capacités.

Mathieu Ricard décrit cet état très joliment :

« L’humilité ne consiste pas à se considérer comme inférieur mais à être affranchi de l’importance de soi.
C’est un état de simplicité naturelle qui est en harmonie avec notre nature véritable et permet de goûter la fraîcheur de l’instant présent.
L’humilité est une manière d’être, non de paraître »

Et vous ? Quelle blessure vous a permis de rester humble et d’apprécier votre nature véritable ?

Partager

Gundula Welti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *