La pierre

09 Déc 2017

 Pierre Pixabay« Le distrait trébuche à cause d’elle.
Le violent l’utilise comme projectile.
L’entrepreneur construit grâce à elle.
Le paysan fatigué se repose sur elle.
Pour les enfants, c’est un jouet.
David a tué Goliath avec,
Et Michel-Ange en a fait des sculptures.

Dans tous  les cas,
La différence ne se trouve pas dans la pierre
Mais chez l’homme.
Il n’y a pas de pierre sur votre chemin
qui n’ait rien à vous offrir. »

Et vous ? Que faites-vous des pierres qui jonchent votre chemin de vie ?

Partager

Gundula Welti

Comments

  1. Bonjour,
    C’est un très joli poème
    Mon préféré c’est le cairn il balise notre route à travers les montagnes de pierre.
    Il y a aussi ceux qui ont bâti leur église « sur cette pierre » mais ceux là n’imaginaient peut être pas le mauvais côté de la religion.
    Ne leur jetons pas la pierre.
    Xavier

  2. Je lis toujours tes bulles de bonheur avec plaisir !

    Connais-tu la parabole du tailleur de pierre ?
    « Un pèlerin, à l’approche d’une ville, voit un homme tailler des pierres.
    Il semble fatigué et en difficulté. En bon chrétien, il engage la conversation :
    – bonjour, que faites-vous sur cette pierre, puis-je vous aider ?
    L’homme répond sèchement : vous le voyez bien, je la taille et c’est très dur !
    Le pèlerin n’insiste pas. Plus loin, il voit un homme semblant faire le même travail,
    Celui-là semble serein.
    Il lui parle et l’homme lui dit :
    – mon métier consiste à tailler la pierre de telle façon qu’elle puisse prendre la place prévue pour elle dans la construction.
    C’est de la belle ouvrage !
    Le pèlerin repart content. Plus loin, il voit un autre homme semblant faire le même travail.
    Celui-là chantonne, il semble heureux.
    Ravi, le pèlerin entame la conversation :
    – Bonjour monsieur, que faites-vous ? Qu’est-ce qui vous rend si heureux ?
    – Je construit une cathédrale ! »

    = 3 façons d’approcher le même travail !

  3. Merveilleux sujet – un de plus – que la pierre… qui me ramène plus de 30 ans en arrière lorsque mes parents faisaient bâtir la maison de leurs rêves et qu’un tailleur de pierre montait la cheminée centrale, le foyer familial. Tous les matins, je le voyais regarder son œuvre, puis choisir là où il allait intervenir dans la journée. Ensuite, il allait vers un tas de pierres, sélectionner ses pierres, les tailler et dans sa tête chaque pierre taillée avait déjà sa place. Il retournait accomplir sa tâche du jour… et au final, ce fût un vrai chef d’œuvre. J’étais émerveillé par le talent de ce monsieur.

    De cette expérience, j’en ai gardé un mode de fonctionnement que je m’applique chaque journée dans la réalisation de mes missions. J’arrive de bonne heure au bureau, et, j’organise ma journée pour assembler mes pierres de telle manière que le soir, « mon œuvre » est pu avancer.

  4. Pour répondre à votre question, car vous terminez toujours vos billets par une question ?
    En l’occurrence, cette semaine, vous nous avez interpellés sur ces pierres qui jonchent nos chemins de vie.
    Je commencerai, bien sûr, par approuver votre première remarque à propos des personnes distraites car effectivement,
    ce ne sont pas les gros cailloux ou les rochers qui leur font des misères car à moins d’être myope comme une taupe*
    ceux-là on les remarque et sagement on les contourne.

    Seuls les petits cailloux, les graviers perfides nous importunent car ils peuvent nous blesser lorsqu’ils s ‘invitent dans nos chaussures
    ou bien ils nous font perdre l’équilibre, tituber et même choir parfois de tout notre long soit à l’opposé tomber sur notre digne séant.. oh ! séant !
    Quant aux pierres que l’on pourrait vous envoyer pacifiquement donc autrement que par l’intermédiaire d’une fronde,
    ne sont-elles pas celles que l’on dit précieuses et dont on fait même des rivières.

    A bon entendeur …salut !
    mais là je m’adresse à tous vos soupirants… c’est bientôt noël.
    Puissent-il vous entendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *