Un bras

26 Oct 2018

woman-1284353_640Kelly nous raconte qu’à la fin de sa grossesse, limitée dans ses mouvements, son mari la challenge sur son activité réduite en demandant : “Alors qu’as -tu fait toute la journée ?”  – Sans ciller elle répond du tac-au-tac « J’ai fait pousser un bras – et toi ? »

J’aimerais avoir sa répartie.

Techniquement elle n’a évidemment pas fait pousser de bras ce jour précis, mais elle a expliqué à son époux que même si elle n’était pas visiblement active, les choses ont avancé sous la surface.

Cette illustration s’applique à la plupart de nos journées. Nous ne donnons pas naissance à de nouveaux et fantastiques projets, idées et bébés. Nous réfléchissons, mûrissons, dorlotons et affinons la plupart des choses pendant un certain temps, avant de les présenter aux autres.

Quel bras faites-vous pousser sous la surface en ce moment ? Et qu’aimeriez-vous dire aux personnes qui vous challengent par rapport au temps que vous prenez pour faire mûrir ?

Partager

Gundula Welti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *