Un arbre

11 Oct 2018

4493901776_IMG_1449 2Jutta est la personne avec les racines les plus solides que j’ai eue le plaisir de rencontrer.

Elle est l’image même de l’arbre ancré dans le sol, car elle n’a jamais quitté son village natal, parle avec le même dialecte peu importe la langue qu’elle emploie et représente à elle toute seule une région et l’art de vivre local.

Jusqu’ici rien de bien étonnant – sauf quand cette fille de campagne chausse son sac à dos, traverse l’Inde à pied, ou trouve une excuse pour papoter avec n’importe quel étranger qui se trouve sur son chemin dans un pays inconnu.

Elle a une ouverture d’esprit qui fait défaut à pas mal de citadins qui se complaisent dans un rôle de cosmopolite. Pour ma part, j’ai pris une leçon d’humilité en sa présence. Elle me disait admirer ma vie de business woman polyglotte, de serial pigeon voyageur. Et pourtant.

Pour rester dans l’analogie de l’arbre, Jutta à des branches qui tendent dans toutes les directions : la philosophie, les religions, l’ouverture d’esprit, l’absence de jugement… un exemple pour beaucoup.

Elle combine parfaitement les racines les plus profondes avec les branches les plus longues. Pourtant, elle est toujours là où moi je suis née.

Quel est « l’arbre » que vous admirez dans votre terre natale qui a des branches plus longues que les vôtres ? Dites-le lui. Vous lui ferez plaisir, et vous adosser à son tronc vous fera le plus grand bien. J’en ai fait l’expérience.

Partager

Gundula Welti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *