Lâche ton estomac

26 Jan 2019

Une tempête secoue violemment notre voilier. Je me concentre sur un point fixe pour éviter d’être malade. À un moment donné, il n’y a plus rien à fixer à l’horizon et ma belle-sœur me dit de lâcher mon estomac.

Je la regarde incrédule. J’essaie justement de le garder en place ! Particulièrement tout ce qui est dedans !

Je n’ai rien à perdre et parcours mentalement mon tube digestif pour situer mon estomac. Effectivement tout est tendu là-dedans ! Je l’ai figé sur place quand tout le reste se balade ! Je fais l’effort (!) de le relâcher et me sens instantanément mieux.

Elle observe mon obstination avec bienveillance et m’explique que mon estomac doit pouvoir bouger au gré des vagues. Le contracter le contraint et le fait se rebeller.

Depuis, je fais attention à cet indicateur situé dans le centre de mon corps. Il me dit bien avant ma tête quand je suis contrariée ou préoccupée, une sorte de raccourci. Après tout, l’estomac est l’antichambre de notre deuxième cerveau…

Écoutez-vous tous les indicateurs à votre disposition ?

Partager

Gundula Welti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *