Faire plaisir

18 Fév 2014

 

panier petit déjeuner lightLa semaine dernière ma voiture s’était changée en galère. Emprunter une voiture, même à un proche, est toujours délicat. A mon grand soulagement un couple d’amis n’a pas hésité à m’aider.

 

 

Comment les remercier ? Remettre de l’essence ? – trop facile !  Des fleurs ? – elle travaille chez un fleuriste !  Du vin – c’est le cadeau qu’on se fait à chaque rencontre !

 

 

Au réveil, j’ai eu mon flash. J’ai pressé des oranges, ensuite, je suis allée à la boulangerie acheter des croissants, des pains au chocolat, une brioche et une baguette. J’ai ajouté une confiture faite maison et mis le tout dans un panier – genre chaperon rouge – que j’ai déposé sur leur palier. 

 

 

En m’éloignant, j’ai composé un SMS pour les prévenir que le petit déjeuner était servi !

 

 

Ce qui est incroyable dans cette histoire, c’est que j’ai fait tout cela pour les remercier mais franchement, j’étais tellement contente de mon idée que j’en étais guillerette toute la journée. Assurément, l’altruisme dénué de tout intérêt personnel ne marche pas pour moi 🙂

 

 

Cette expérience m’a donné une idée :  laissez un commentaire sur cet article pour raconter votre plus grand plaisir d’avoir fait plaisir !

 

 

Partager

Gundula Welti

Comments

  1. Bjr Gundula,
    Bravo!
    Une fois de plus,j’aime à te lire;délicate attention pour tes amis ce qui donne très envie d’en faire partie.Bises,Gabrielle.

  2. Sonia Couet Says: février 23, 2014 at 8:50

    Incroyable ton histoire j’ai fais exactement la même chose à des amis qui nius avaient rendu service et qui eux tenaient aussi un commerce et ils avaient juste le dimanche pour flâner et je leur ai envoyé un petit dejeuner par porteur j’ai trouvé cu genial et eux aussi ils s’en souviennent encore et ça fait 2 ou 3 ans maintenant…
    ces beaux ces souvenirs qui marquent
    voilà mon histoire de faire plaisir

    • Merci Sonia,
      Tu as gagnée ! Tu es la première à avoir raconté son histoire sur le blog 🙂 Quelle assiduité ! Merci pour ton partage.
      Bise ensoleillée de Marne la Vallée !
      Gundula

  3. Faire plaisir c’est aimer l’autre sans rien attendre en retour mais il est vrai que cela procure une sensation de bonheur pour la personne qui donne

  4. Des calissons… J’en ai offert dernièrement à des amis qui me recevaient et ils adorent ça… Mais l’idée du ptit dèj est très bonne, je la testerais ! Accompagné d’un poême sur une carte postale judicieusement choisie, ça doit le faire !
    Merci des tes bons conseils Gundula ;-)))

  5. Frédéric Says: février 23, 2014 at 9:41

    Chère amie

    tu viens de découvrir ce que Freud appelait « l’action déclenchée par le principe de plaisir ». En clair ce principe énonce qu’on ne fait spontanément « rien pour rien », que chaque action envers autrui, aussi généreuse et altruiste soit elle, est profondément inspirée par l’intensité de la gratification personnelle qu’on va en retirer.

    Tes amis qui t’ont aidée n’avaient pas « besoin » d’être remerciés puisque le « merci » qu’ils en ont retiré est celui d’avoir fait plaisir à une amie et ce plaisir leur est propre. Mieux, ils pourraient te remercier de leur avoir donné l’occasion de tirer plaisir en te rendant service.

    Mon plaisir à moi, quand je rends service, et précisément d’avoir eu l’occasion de rendre service à quelqu’un qui en avait besoin et que j’ai choisi d’aider. Je crois que les gens ressentent que c’est par « pur égoïsme » que j’ai rendu service et donc, ils n’ont pas à me remercier, car ils l’ont déjà fait …

    Oui, c’est un peu compliqué, mais je pense que tu viens de mettre le doigt sur un « truc » fondamental dans nos comportements au quotidien.

    Je t’embrasse !

    Frédéric

  6. En mettant de côté le plaisir de surprendre mes enfants pour leurs anniversaires et autres fêtes, je crois que le plus grand plaisir que j’ai eu à faire plaisir, fut lorsque j’écrivis un livre pour raconter les 10 premières années d’une association humanitaire qui réalise les rêves d’enfants atteints de cancer.

    Je l’ai fait pour aider l’association à se faire connaître et à récolter des fonds. J’ai interviewé les membres de l’association ainsi que des enfants malades et leurs parents. Tout au long de l’écriture, j’étais porté par le plaisir de mettre en valeur le courage de chacun.

    Le livre a été présenté pendant la fête organisée pour les 10 ans de l’association chez Disney à Marne-La-Vallée. Quel plaisir de faire plaisir aux 200 personnes !

    Sinon, j’aime bien tenir la porte pour laisser passer quelqu’un en lui disant bonjour avec le sourire.

    • Ahhhhh. Je te reconnais bien dans cette histoire, mon cher Etienne !!! C’est une très belle histoire. Merci pour ce partage.
      Gundi

  7. Véronique Says: mars 3, 2014 at 6:40

    Un duo de crèmes pour le visage de bonne qualité… Rien ne pouvait suffire comme cadeau pour ma voisine qui gardait mon vieux chat lors de mes déplacements professionnels. Je laissais bien des ‘goodies’ au logo de mon entreprise (certes attirant pour ses petits enfants) mais ça ne suffisait pas à mon gout. Les fleurs, tout ça, bien, mais pas assez personnalisé et à la hauteur, sa présence était trop précieuse. Lors d’une conversation elle m’indique acheter des produits de beauté haut de gamme à la pharmacie de quartier que je fréquente aussi. J’y vais en mode ‘enquêtrice’ et j’interroge la pharmacienne qui la connait bien. Elle sait me dire quels produits elle utilise. Je les commande et les ‘distribue’ à l’occasion de mes déplacements suivants. Elle était ravie et touchée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *