Et si c’était ça le luxe ?

15 Déc 2017

olive-oil-1412361_640Devant moi une belle assiette avec quelques olives, du fromage et une tomate juteuse, le tout acheté chez des petits producteurs sur un marché en Italie. Le soleil est au rendez-vous. La location jouit d’une vue imprenable sur le lac, je soupire de bonheur.

Pour moi, c’est ça le luxe ; Un appartement propre et fonctionnel, une matière première comme une tomate qui a poussé sans chimie au soleil, une huile d’olive locale qui ravit les papilles.

Et si le luxe, c’était la simplicité ? Savoir jouir au quotidien de bonnes choses simples ? Au lieu d’avoir une armoire remplie de vêtements que vous ne portez jamais, pourquoi ne pas conserver uniquement ceux qui vous rendent heureux ? Prendre soin de dresser une assiette avec des produits qui vous mettent l’eau à la bouche ? Vous installer dans un endroit dont la vue vous enchante ?

Le luxe n’est pas forcément synonyme de palaces et de grandes marques, il réside dans votre propre capacité à profiter des choses qui vous inspirent.

Quelle chose simple est votre luxe à vous ?

Partager

Gundula Welti

Comments

  1. j’aime cette bulle : J’ai envie de te dire, pour moi, c’est pareil. C’est peut-être une des raisons de mon amitié avec toi, ce genre de résonance …

    Et ce qui est devenu un luxe pour moi, c’est de voir mes enfants. On a déjeuner ensemble hier midi, un bonheur pour nous tous.

  2. Elle est super ta bulle de bonheur de ce matin J J J
    Je la forwarde illico à qques copines

  3. Stéphanie Says: décembre 18, 2017 at 9:13

    C’est toujours un plaisir de lire tes jolis messages inspirants du dimanch

  4. Ouah !!!!

    J’adôôôôôôôôôôôôre ! 😉

    Très bonne fêtes de fin d’année à toi et à ta famille.

  5. Ciao Gundy fratellina,
    Je vois que tu fais des infidélités à la Calabre du vin des dieux de Ciro en visitant les autres Italie …bien t’en fasse
    Je te recommande un livre de Paolo Rumiz,La légende des montagnes qui naviguent (arthaud),una meraviglia di vita vera adesso in italia dalla croazia passando a i tue radici tedeschi del trentino e scoprende tutti li apenini fino reggio calabria,uno incantamento….
    Abbracci senza tiramissu…il dolce

  6. Bien chère Gundula,

    chaque dimanche, je savoure la bulle de bonheur que je découvre avec joie.

    Merci, tout particulièrement aussi pour celle en lien avec la simplicité reçue ce matin.

    Que les fêtes de fin d’année se passent au mieux et que l’année à venir soit la meilleure possible.

    Je t’embrasse avec les meilleurs souvenirs,

    Ingrid

  7. Une huile d’olive extra-super-hyper que j’achète des salades et légumes uniquement pour avoir une bonne raison d’y goûter à nouveau

  8. Bjr Gundula,
    Pour ma part,ce peut être un bon bain,assorti d’une bougie et effluves de parfums!
    Simplicimement votre,Gabrielle 😊

  9. Marie-Françoise Says: décembre 19, 2017 at 6:35

    Ma grand-mère disait la simplicité est le luxe des pauvres
    Je trouve tellement vraie cette expression
    De très bonnes fêtes

  10. Et, pour vous, mon cher James, c’est quoi votre luxe ?
    J’ajouterai et…le bonheur :

    – La liberté d’aller et venir
    – Avoir vécu à Paris et y revenir souvent, Wladimir d’Ormesson oncle de Jean d’O et ancien ambassadeur de France disait déjà en son temps
    – – années 1960/1970 – : « c’est être né millionnaire de pouvoir vivre à Paris »
    – Choisir ses amis
    – Disposer de temps pour les voir et revoir
    – Pouvoir leur dire comme le psychanalyste, Jacques Lacan : « j’ai tout votre temps » mais contrairement à celui-ci ne pas facturer ce temps !
    – Avoir pu rester simple même dans des cadres et des ambiances dites « luxueuses »
    – Une tartine de pain frais encore chaude sous une fine couche de beurre
    – Un paysage de campagne verte avec ses pleins et déliés c’est-à-dire ses plaines et monts parfois même montagnes
    – Le grand calme au cœur d’un désert comme dans sa propre tête
    – Avoir voyagé et fait le tour du monde souvent « aux frais de la princesse » !
    – Avoir dormi à la belle étoile et pouvoir dire à ses amis snobs que l’on a dormi non pas dans un 4 ou 5 étoiles
    mais sous une voute qui en comportait dix mille et plus !
    – ne pas être frustré parce que justement on ne se vautre pas dans …le prétendu « luxe »
    – Avoir eu cette chance extrême d’avoir croisé une certaine « Gundi »
    – Ses échanges épistolaires et hebdomadaires avec l’auteur des « Bulles de bonheur », si bien nommées

  11. Quand je vais au Portugal mon luxe c’est un poulpe grillé et une pasteis de nata sur fond de coucher de soleil sur le grand pont suspendu rouge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *